Sam Keogh

Knotworm

Sam Keogh

Sélectionnée en 2019 par le Palais de Tokyo pour la Biennale d’art contemporain de Lyon ainsi que par le Centre Pompidou pour sa plateforme artistique « Cosmopolis #2: rethinking the human », le CCI est ravi de présenter cette installation « obstinément alambiquée » de Sam Keogh, jeune artiste plasticien qui partage son temps entre Londres et son Wicklow natal. Sculpture, collage et peinture - cuvettes de toilettes remplies de ciment, réseaux de plantes invasives faites de déchets ménagers… - s’allient à une vidéo qui explore trois lieux divers du Londres d’aujourd’hui : une ancienne école, un bloc d’immeubles de luxe et un arbre mutilé. A l’image des vers, racines et tunnels qu’elles donnent à voir, les structures logiques et poétiques de Knotworm s’entortillent, s’enroulent et s’emmêlent les unes aux autres, évoquant ainsi les faces visible et cachée de la ville.

En réponse à l’exposition Knotworm, le Poetry Jukebox installé dans la cour du CCI donnera à entendre jusqu’au 27 mars des poèmes ayant pour thèmes l’environnement et le changement climatique.



Tags: sam keogh