En partenariat avec l’Alliance française Paris Ile-de-France

Je viens de loin, j’écris en français

Samuel Beckett

Je viens de loin, j’écris en français

Quel est le point commun entre Guillaume Apollinaire et Atiq Rahimi, Jorge Semprún et Enki Bilal, Eugène Ionesco et Samuel Beckett ? Tous sont nés hors de France, tous écrivent en français ! Ainsi, et depuis longtemps, la littérature s’est enrichie de talents ayant choisi la langue de Molière pour s’exprimer. A l’occasion des trente ans de la mort de Beckett et du cinquantenaire de son prix Nobel, l’universitaire Dunlaith Bird et le journaliste Bernard Magnier reviendront sur ce parcours singulier qui l’a mené à adopter le français et questionneront le rapport que l’auteur a entretenu avec la langue française, à la fois langue d’adoption et de création. En outre, l’actrice irlandaise Clara Simpson ouvrira la soirée par une lecture bilingue de Not I.

Photo: John Minihan