Tom Wood

Paysages intimes

Tom Wood

Né en Irlande en 1951, Tom Wood est internationalement reconnu pour ses photographies de la vie urbaine, prises pour la plupart à Liverpool entre 1978 et 2003, date à laquelle il s’est installé au Pays de Galles pour se consacrer à ce qu’il appelle la « question du paysage ». Présentée à l’occasion de Paris Photo, cette exposition se concentre sur la relation de Tom Wood au paysage irlandais, a fortiori celui du comté de Mayo. Depuis 1975, l’artiste retourne chaque année dans cette région que sa famille a dû quitter pour s’installer en Angleterre dans les années 50, pour des raisons d’intolérance religieuse. En découle une pluralité d’approches - tant sur les sujets que par la technique - envers ce lieu auquel il est profondément attaché.

Les clichés de Tom Wood figurent dans les plus importantes collections de photographies, telles celles du MoMA à New York et du Victoria & Albert Museum à Londres. Il a bénéficié du soutien de l’Arts Council of Wales et Mostyn pour son travail sur le paysage. Une publication intitulée Tom Wood: Landscapes sera éditée chez Steidl à la fin de l’année. L’artiste est représenté en France par la galerie Sit Down (Paris 3ème), où une exposition de ses œuvres galloises ouvrira le 10 novembre de 18h à 21h.
 
Avant le début du vernissage, à 18h, Tom Wood s'entretiendra avec le commissaire de l’exposition, Mark Durden, Professor of Photography, University of South Wales (réservation conseillée).
Parallèlement à Paysages intimes, deux autres expositions photographiques sont inaugurées ce soir à l’Espace Lhomond, une galerie située à quelques pas du CCI. Ce triple vernissage sera suivi à 20h d’une after party en musique, avec le groupe électro-pop Not Squares.
__________
Pendant le vernissage de l’exposition, l’actuel artiste en résidence Tom Watt ouvrira les portes de son atelier afin d’y présenter son travail.



Tags: tom woods