Lire plume à la main

Lire plume à la main

Depuis le 19ème siècle, les lecteurs ont appris à ne pas écrire sur les livres. Le développement des bibliothèques publiques, l’usage de transmettre les manuels scolaires d’un élève à l’autre et les pratiques de la bibliophilie les en ont progressivement déshabitués. « Lire plume à la main » était en revanche un geste familier aux lecteurs de l’Ancien Régime. Si certains lecteurs se contentent d’apposer leur signature ou de compléter la page de titre, d’autres envahissent les marges des volumes de leurs annotations – ce qu’on appelle, au sens strict, les marginalia. La centaine de volumes annotés que conserve la Bibliothèque patrimoniale du Centre Culturel Irlandais en illustre bien la richesse. Cette exposition est l’occasion de vous en faire découvrir une sélection.

Commissaire de l’exposition : Emmanuelle Chapron, chercheuse boursière, 2009

Image : Portrait de Humboldt par Julius Schrader, 1859